Le TTIP serait source d’avantages sociaux-économiques pour la France

9

La présentation de l’étude s’est déroulée à l’AmCham à Paris mercredi 17 Février 2016 sous la forme d’une table ronde organisée par Euractiv France et AmCham EU. Les exportations françaises pourraient croître de 23%, le PIB augmenter de façon continue et les prix à la consommation diminuer. La production agricole serait également impactée à la hausse grâce à une augmentation de la demande des consommateurs américains pour les produits français.

La France bénéficie déjà d’une forte complémentarité économique avec les Etats-Unis (16% de ses exportations de biens et 20% de ses exportations de services hors UE sont dirigées vers les Etats-Unis; les entreprises domiciliés aux Etats-Unis sont source de 650 000 emplois dans l’hexagone; et la France a investi 600 millions d’euros aux Etats-Unis au cours des dernières années) et le TTIP pourrait renforcer ces avantages socio-économiques en générant des sources de revenus supplémentaires, en permettant une augmentation des salaires des deux côtés de l’atlantique ainsi  qu’une amélioration de la qualification de la main d’œuvre, plus d’investissements et une baisse des prix à la consommation.

L’étude, intitulée TTIP et les Etats membres de l’Union Européenne, explique également que le TTIP est crucial pour les PME. « Les barrières réglementaires sont plus difficiles à gérer pour les PME que pour les grandes entreprises » a affirmé Dr. Koen Berden, Directeur des relations externes du World Trade Institute.

 

commerce international, actu-cci.com.