Leipzig, une plate-forme internationale pour la société DHL

150
Dhl_visuel
Il y a quatre ans, DHL déménageait son hub européen dans la cité du nord-ouest de la Saxe. Ce choix a permis à la société du groupe Deutsche Post d’accroître son activité en développant un centre logistique gigantesque. Les dirigeants espèrent maintenir leur stratégie de croissance et affichent de grandes ambitions pour les années à venir.

 

Bien que son siège social soit basé à Bonn, c’est Leipzig qui abrite, depuis 2008, le hub européen de DHL. Celui-ci se trouvait précédemment à l’aéroport de Zaventem (Bruxelles) qui était devenu trop petit et l’aéroport de Vatry (France), évoqué un temps, n’avait finalement pas été retenu. L’aéroport de Leipzig – Halle est aujourd’hui un des trois grands hubs internationaux de DHL avec celui de Cincinnati pour l’Amérique du Nord et celui de Hong Kong pour l’Asie. Avec les 19 autres hubs régionaux du groupe, DHL possède le premier réseau aérien de son secteur à l’échelle mondiale. L’investissement total réalisé pour la construction du hub de Leipzig a dépassé les 350 millions d’euros mais le résultat est impressionnant : 2 millions de m2 dont 11 900 m2 pour la bâtiment d’administration, 27 360 m2 pour le hangar et 48 000 m2 pour le centre de tri. Plus de 3 300 employés travaillent dans ce site dont le volume de transbordement atteint 1 500 tonnes par jour travaillé et 210 mouvements d’avion. Le hub de Leipzig est relié à 80 destinations en Europe et dans les régions avoisinantes (en Afrique notamment) et représente plus de 90 % des expéditions de DHL Express en Europe.

Non loin du hub, DHL Supply Chain a bâti un centre de solutions intégrées de 15 000 m2. Cette opération de « fin de piste » offre un accès direct au réseau aérien européen. Pour les clients, l’avantage est considérable : par exemple, une commande reçue avant 23 heures peut-être prise en charge, emballée, expédiée au sein du réseau DHL Express puis livrée dans toutes les grandes villes européennes avant 9 heures. Les clients peuvent ainsi améliorer leur niveau de services et réduire leurs stocks au sol. Le hub et la fin de piste de DHL à Leipzig devraient accroître leur activité dans les années à venir : numéro 1 mondial de son secteur, DHL Express a vu son chiffre d’affaires progresser de 13 % l’année dernière tandis que l’ensemble du marché ne progressait « que » de 8 %. Avec un chiffre d’affaires de 11,6 milliards d’euros et 32 % de parts de marché en 2011, la société devance de façon significative ses trois principaux concurrents (27 % pour FedEx, 21 % pour UPS et 7 % pour TNT). Côté logistique, malgré la crise économique, DHL Supply Chain continue aussi de progresser, notamment grâce à de récentes signatures de contrats avec BP, Huawei, Quickacy, Unilever ou Warburtons. L’année dernière, DHL Supply Chain revendiquait 7,7 % de parts de marché à l’échelle mondiale, loin devant CEVA (2,4 %) et K+N (2,1 %). PDG de DHL Express Europe, John Pearson a fixé les grandes priorités du groupe pour la période 2012 – 2015 : « Offrir un service de grande qualité, maintenir la confiance des clients, construire un réseau profitable et motiver nos employés ».

 

De plus amples informations sont disponibles sur le site Internet suivant : www.dhl.com