Les investissements étrangers devraient nettement augmenter au Vietnam en 2008

33

Chambre de commerce du Vietnam_juin08

La Chambre de commerce du Vietnam (VCCI) se félicite de son action de promotion et de sa contribution à la signature de « centaines de contrats » commerciaux. Ce satisfecit de la Chambre peut s’appuyer sur quelques sources extérieures, à commencer par Goldman Sachs, pour lequel le Vietnam deviendra un « nouveau tigre économique ». Le cabinet américain insiste notamment sur le développement de la production et « l’attraction des investissements dans les ressources humaines ». Vietnam Business 2007 accorde justement une grande place à cette question des RH à travers l’étude de six industries : agroalimentaire, textile et confection, assurances, tourisme, construction, banques. Là, le bilan s’avère nettement moins positif. Le personnel qualifié fait défaut dans les PME alors qu’il augmente dans les grandes entreprises, surtout dans le secteur des assurances. D’une manière générale, l’ensemble des industries étudiées fait face à une véritable pénurie de personnel encadrant (et de guides touristiques expérimentés pour accueillir les visiteurs internationaux). La Chambre recommande aux entreprises de faire preuve « d’initiative et de créativité ». Ainsi, les banques sont invitées à moderniser leur système tout en préparant leurs employés à l’évolution. Face à cette conscience nationale des difficultés, les opérateurs internationaux sont optimistes. Les investissements étrangers ont atteint 20,3 milliards de dollars en 2007 et devraient , selon le ministère du Plan et de l’Investissement, nettement augmenter en 2008. Dans une enquête menée avec le cabinet Booz Allen Hamilton, la Chambre de commerce américaine de Shanghai indique que le Vietnam représente la première alternative à la Chine (63 % des entreprises interrogées), en perte de vitesse sur plusieurs fronts : coût salarial, infrastructures logistiques, protection de la propriété intellectuelle et environnement commercial.