L’European Union Gateway Programme met le cap sur le Japon et la Corée

31

eugatewayouv_dec09

Réussir à exporter ses produits en Asie est souvent une gageure. Pour aider les entreprises européennes à développer leurs relations commerciales, la Commission européenne a lancé en 1994 EU Gateway to Japan. Résultat : sur la période 1994-2007, les sociétés participantes ont réalisé de gros investissements et ont accru leur chiffre d’affaires. « L’expérience a montré que les entreprises européennes ont acquis une meilleure compréhension du cadre réglementaire et que leurs perspectives économiques ont été boostées », estime Éric Hamelinck, chargé du projet. Le programme s’est donc étendu à la Corée. Favorisant la promotion des exportations au Japon et en Corée, EU Gateway Programme donne aussi l’opportunité aux compagnies asiatiques de découvrir l’expertise européenne et de pouvoir développer des relations économiques pertinentes. Les entreprises européennes sont accompagnées dans toutes leurs étapes d’entrée sur le marché. Différentes missions annuelles, orientées vers les nouvelles technologies et le design, sont mises en place par secteurs et par pays. Pour participer au programme, les entreprises doivent remplir un certain cahier des charges. EU Gateway Programme s’adresse aux sociétés de plus de 5 ans entièrement ou pour la majorité sous capital de l’Union. Leur activité doit concorder avec un des secteurs couverts par le programme.

 

Elles doivent aussi faire preuve d’une expérience internationale, d’une bonne stratégie économique vis-à-vis du marché japonais et/ou coréen, et avoir assez de capital et de personnel pour ce business. Pour être sélectionnée, l’entreprise s’inscrit en ligne sur le site www.eu-gateway.eu ; sa candidature est alors étudiée et elle est informée de sa sélection. Commence alors la préparation. Les participants suivent une journée de formation personnalisée à Bruxelles. Les candidats partent ensuite pour une semaine au Japon ou en Corée. Ces missions sont prévues pour des groupes allant jusqu’à 40 entreprises pour le Japon et 30 pour la Corée. Sur place ont lieu des rencontres avec des hommes d’affaires suivant le segment de marché lors de mini-salons, de réunions commerciales et de réceptions. Le programme assure un soutien logistique et financier. Il comprend ainsi une aide allant jusqu’à 1 000 euros pour le logement et couvrant jusqu’à 80 % du coûts des services (interprète, coaching, visite de sites, salles de réunions…). Les billets d’avions sont, eux, à la charge de l’entreprise. Par la suite, EU Gateway Programme suit les participants dans leur développement économique en Asie. Depuis son lancement, plus de 2 400 compagnies ont pu profiter du programme. « Grâce à lui, les entreprises bénéficient d’une aide sur mesure, souligne Éric Hamelinck. Elles minimisent les coûts de prospection, s’assurent une bonne connaissance du marché japonais et coréen, peuvent identifier avec précision leurs futurs partenaires économiques et renforcent leur visibilité internationale. » L’impact d’un tel service se révèle significatif. Sur 2009-2015, près de 30 missions au Japon et 15 en Corée sont envisagées pour permettre de développer davantage les relations commerciales et les investissements.

 

EU Gateway Programme

 

Objectif : aider les entreprises européennes à appréhender les marchés japonais et sud-coréen dans les secteurs technologiques et du design en leur offrant une aide logistique et financière.

Contenu : une journée de préparation à Bruxelles et une mission au Japon ou en Corée du Sud composée de mini-salons, réunions commerciales et/ou réceptions. Les participants sont conseillés dans chaque manifestation par une équipe d’experts spécialisés.

Cible : cadres d’entreprises européennes de plus de 5 ans ayant une expérience internationale.

Durée : missions d’une semaine au Japon ou en Corée. Chaque entreprise peut suivre jusqu’à 3 missions au Japon et 3 en Corée. Soit au total 6 missions au maximum.

Prochaines sessions : programmes disponibles sur www.eu-gateway.eu, rubrique Business Missions.

Contact : www.eu-gateway.eu