Locaux professionnels – Service global aux entreprises

47
Patrick Lafargue dirige le groupe industriel Acanthe Ingénierie et propose à ses clients une approche globale qui lui permet de se présenter en interlocuteur unique alors que son activité mettait traditionnellement en jeu plusieurs intervenants issus de diverses sociétés.

Commerce International : Commerce International : Pouvez-vous nous présenter l’activité d’Acanthe Ingénierie ?
Patrick Lafargue, président-directeur général : « Nous concevons et réalisons des projets de locaux professionnels. Il peut s’agir de bureaux, d’entrepôts ou de sites de production industrielle. Nous assurons la maîtrise d’ouvrage ainsi que la maîtrise d’œuvre. Le client n’a donc qu’un interlocuteur, ce qui lui assure une meilleure garantie de prix, de délais et de qualité. Nous intervenons principalement dans l’agroalimentaire, l’aéronautique et le stockage. Les groupes Nestlé, Pomona, Grand-vison Optical, Trigano Camping Car et Carrefour figurent parmi nos clients les plus connus. Mais l’agro-alimentaire – et notamment le stockage des produits frais surgelés – est pour le moment le secteur industriel qui contribue de façon la plus dynamique à la croissance d’Acanthe Ingénierie. »

C.I.: Quand et comment avez-vous créé le groupe Acanthe Ingénierie ?
P.L.: « En 1998 ; j’ai racheté l’entreprise Idec qui avait été créée par un architecte et un technicien. Idec, qui est aujourd’hui la principale société du groupe, avait déjà cette activité de conception et de réalisation de bâtiments industriels, et réalisait un chiffre d’affaires d’environ 5 millions d’euros. Puis, en 2000, pour répondre aux attentes du marché, nous avons créé Pros-dim. C’est une société qui réalise des montages financiers, investit dans nos opérations industrielles et loue les bâtiments construits par Idec. Nous étions, en effet, souvent sollicités par les entreprises clientes pour trouver des investisseurs et nous avions compris que nous ne pouvions plus nous limiter à une activité de contractants. Cela nous a permis de proposer un concept global d’investisseur constructeur. Depuis, nous avons créé Pharmadec, qui a la même vocation qu’Idec, mais est dévolue aux secteurs de la pharmacie et de la cosmétique. Son directeur général est Docteur en pharmacie, ce qui apporte une plus value technique significative et nous permet d’accompagner les entreprises clientes dans leurs démarches de certification qualité. Pharmadec est capable de conseiller ses clients sur des orientations de procédés industriels. Cette société date de 2001. Nos principaux clients sont Yves Rocher, Aventis, Henkel et Gemey. »

C.I.: Comment compter vous organiser le développement d’Acanthe Ingénierie ?
P.L.: « Nous sommes pour le moment un groupe national. Notre siège est à Blois et nous avons une agence à Paris et une autre à Marseille. Dernièrement nous avons racheté un bureau d’études également à Marseille, Avenir études, spécialisé dans le froid industriel, l’électricité et la protection incendie. En France, notre développement continuera de passer par des prises de participation dans le capital d’autres sociétés ou des rachats. Mais nous préparons maintenant une internationalisation à l’échelle européenne. Cela commencera par l’Espagne où nous sommes en train de créer, avec un bureau d’études qui regroupe une cinquantaine de personnes, un joint-venture qui s’appellera Idec Iberica. Nous prévoyons ensuite des implantations au Portugal et en Italie. Aujourd’hui et avant l’intégration d’Idec Iberica, le groupe Acanthe Ingénierie emploie plus d’une soixantaine de personnes et réalise un chiffre d’affaires d’environ 45 millions d’euros. »