L’or en convalescence

30
Le prix de l’or s’est nettement replié, fin septembre. Depuis, il remonte doucement la pente.

Vendredi 28 octobre, l’once d’or cotait à New York pour livraison à trois mois 1 738 dollars, loin du pic historique des 1920 dollars du 6 septembre. Le métal jaune a été victime de son succès. Les investisseurs ont soldé leurs positions sur l’or pour couvrir les pertes essuyées sur d’autres marchés, au premier rang duquel le marché actions. L’or ne semble toutefois pas près de perdre son statut de valeur refuge alors que la Chine devrait poursuivre ses achats du métal précieux dans les mois à venir. La banque centrale chinoise ne détient que 7 % de réserves en or, contre 11 % en moyenne pour les banques centrales de tous les pays, 67 % en France et 75 % aux Etats-Unis. Du côté de l’offre, le consensus des économistes prévoit une contraction de 4% de la production en 2011. Sur le long terme, la rareté de l’or devrait donc alimenter une tendance haussière.