Markus Pichler, ancien participant au UE Gateway Programme: « Le stage a répondu à nos objectifs »

9

eugateway_dec09

Commerce International : Pourquoi avez-vous participé au EU Gateway Programme ?

 

Markus Pichler: « Nous sommes déjà présents dans d’autres pays d’Asie, comme la Chine, et nous voulions nous lancer sur le marché coréen. En effet, nos produits y sont inédits. La brique que nous produisons et vendons en Europe n’existe pas en Corée. Nous savions que plusieurs petites usines pourraient être intéressées par notre technologie et notre savoir-faire. Mais pour entrer en relation avec ces entreprises et comprendre comment fonctionne l’économie du pays, il était indispensable pour nous d’identifier un partenaire sur place. EU Gateway Programme nous donnait l’occasion de trouver ce contact et les entreprises concernées. »

 

Qu’est-ce que le programme vous a apporté ?

 

Markus Pichler: « Après avoir réalisé notre première mission en Corée l’été dernier, nous avons pu trouver le bon interlocuteur coréen. Ce fut l’occasion de développer de nouveaux partenariats économiques et de maintenir le contact avec nos clients. Nous envisageons prochainement d’envoyer un conteneur avec des échantillons de nos produits qui pourront être utilisés pour l’exposition universelle de 2010. Aussi, nous conseillons aux entreprises qui souhaitent aller en Corée de le faire grâce à ce programme européen ! »

 

Le programme a-t-il répondu aux attentes de votre entreprise ?

 

Markus Pichler: « En cette période de crise économique, développer notre business et s’assurer une présence sur le marché coréen demandent du temps. Nous en avons conscience. Mais au-delà du contexte actuel, le programme a répondu à toutes nos espérances et objectifs. Notre prochain enjeu : faire connaître tous les avantages de nos produits au secteur de la construction coréen. Pour qu’ils les fabriquent et les utilisent dans le pays et pas seulement à des fins d’exportation. »