Négligences au Normandy Barrière Deauville

20

L’hôtel Normandy Deauville, un des fleurons du groupe Barrière, a toujours tenu une réputation haut de gamme, de part son emplacement, son architecture, sa décoration, sa qualité de service et celle de ses infrastructures.

 

A ce jour, le Normandy Barrière Deauville n’est plus à la hauteur de ses 5 étoiles et de son prestige. Devenu sombre et lugubre, cet établissement, tenu par son Directeur Général Jérôme Limoges, ne sait plus faire la différence entre sa clientèle haut de gamme et un simple client lambda.

 

Même lorsque vous réservez une suite, la qualité de service est décevante. La formation du personnel semble manquer d’exigence…

 

Les produits et accessoires en chambre et en salle de bain sont de qualité médiocre. L’isolation des chambres  est défectueuse. Ainsi, dans sa chambre, un client peut subir des nuisances sonores provenant du hall, ou même de la chambre voisine.

 

Il est évident qu’afin d’attirer une clientèle d’affaires, de congrès et de séminaires, l’hôtel a besoin d’un véritable rafraîchissement et d’une reprise en mains rigoureuse, qui ne se soucie pas exclusivement du chiffre d’affaires mais avant tout du bien-être du client.

 

On comprend mieux aujourd’hui l’afflux de cars touristiques devant l’hôtel qui peine à satisfaire son ancienne clientèle d’habitués haut de gamme.

 

Est-ce le déclin d‘un hôtel qui ne répond plus aux exigences du luxe, à l’heure où l’hôtel MGallery, à Trouville, supérieur en gamme, et inférieur en prix, ouvre ses portes et affiche un chic absolu ?

 

actu-cci.com, commerce international