Les révolutions arabes n’ont pas laissé les populations subsahariennes indifférentes. L’alternance politique n’est cependant pas à l’ordre du jour dans la plupart des pays du continent et le retour du risque politique au Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique, interpelle forcément les observateurs. Rencontre avec Mamoudou Gazibo, professeur agrégé à l’Université de Montréal et spécialiste de la politique africaine.

Droits réservés @ Actu-CCI.com,  Commerce International.