Les Olympiades des Métiers 2017

278

Compétition née en 1950 en Espagne, les Olympiades des Métiers permettent aux meilleurs jeunes professionnels du monde entier de concourir dans plus de quarante métiers représentant l’ensemble des secteurs de l’économie. La France participait pour la première fois aux Olympiades des Métiers de Madrid en 1953 et devenait « Pays hôte », en 1995, en accueillant à Lyon la 33e édition.

 

Les Olympiades des Métiers de quoi s’agit-il ?

Organisées tous les deux ans dans un des pays membres du réseau WorldSkills, les Olympiades des Métiers réunissent pour chaque finale internationale près de 1000 jeunes qui s’affrontent pour monter sur la plus haute marche du podium et décrocher la médaille d’or dans leur métier.

En France, un processus de sélection progressif est piloté par WorldSkills France, association ayant pour objectif essentiel la promotion des métiers et la valorisation des différentes filières de formation professionnelle à l’attention des jeunes.

Tous les deux ans, plus de 7000 jeunes de moins de 23 ans prennent ainsi part aux sélections régionales organisées avec le concours des conseils régionaux et près de 800 d’entre eux participent à la Finale Nationale avec l’espoir d’intégrer l’Equipe de France des Métiers constituée d’une quarantaine de jeunes.

Pendant quatre jours, les médaillés d’or des équipes nationales défendent ensuite les couleurs de leur pays lors de la compétition internationale des Métiers : WorldSkills Compétition, tandis que les médaillés d’argent participent à la compétition européenne : Euroskills.

L’organisation des Olympiades des Métiers

Crée en 1990, le Comité Français des Olympiades des Métiers (COFOM) est devenu WorldSkills France en 2006.

Cette association impulse et coordonne les concours régionaux et nationaux, étapes de sélection pour constituer l’Équipe de France des Métiers qui a pour vocation de défendre les couleurs de la France au concours international intitulé « WorldSkills Competition ».

WorldSkills France coordonne un vaste réseau, très engagé pour la promotion de l’apprentissage et l’alternance, la mobilité et la jeunesse des métiers.

Qui juge les candidats ?

Le jury, présidé par un expert chargé de la gestion, de la guidance et de la direction d’un concours de métiers, est composé de l’ensemble des jurés sélectionnés au vue de leur expérience professionnelle et de leur expertise dans un métier, une branche ou une technologie. Représentant de leur région, les jurés doivent bien évidemment garder toute impartialité envers les candidats.

Chaque jour, en plus de leur activité d’évaluateur, les jurés doivent participer à un débriefing et signer le procès-verbal journalier.

A qui s’adresse les Olympiades des Métiers ?

Tout jeune de moins de 23 ans, et ce qu’importe son statut (apprenti, salarié, demandeur d’emplois, …) peut s’inscrire au concours international des Olympiades des Métiers sauf pour 4 métiers où la limite d’âge est fixée à 25 ans (câblage des réseaux très haut débit, maintenance aéronautique, mécatronique, production industrielle (en équipe) et sommellerie).

Pour pouvoir participer à cette compétition, le candidat a l’obligation de s’inscrire dans la Région où il réside et/ou est formé et/ou est salarié.

Un candidat qui a concouru dans une Région ne peut pas s’inscrire dans une autre région lors de la même session de concours. Il peut toutefois s’inscrire dans une autre région lors d’une session suivante si les critères d’inscription sont respectés.

Un candidat ne peut participer qu’à un seul concours de WorldSkills International.

Composition des épreuves

Chaque épreuve est déterminée à l’avance et se déroule selon des règles strictes. Par exemple, lors des épreuves pour le métier de cuisinier, le candidat doit fournir plusieurs plats (entrées, viandes, poissons, desserts, etc.) à partir du cahier des charges. Les sujets consistent à réussir différents travaux pratiques englobant trois tâches principales : préparer, cuisiner et décorer.

Les Olympiades des Métiers, une solide organisation

Des centaines de bénévoles qui travaillent bien en amont de la compétition pour installer les pôles, les stands et la signalétique. Mais c’est aussi l’accueil des compétiteurs, jurés et visiteurs qui viennent en nombre pour cet événement.

 

Les Olympiades des Métiers : quelle est sa valeur ajoutée ?

–  L’apprentissage connait ces dernières années, une stagnation et ce malgré les volontés politiques qui appellent à son développement. La compétition internationale est un formidable outil de mobilisation des jeunes et de valorisation des métiers et de l’apprentissage, en offrant des démonstrations et l’opportunité de toucher du doigt la réalité concrète des métiers. Ainsi, des ateliers de mise en situation professionnelle comme « Toi aussi tu peux le faire » permettent aux jeunes de s’essayer, de manière assez ludique, à plusieurs métiers (tailleur de pierre, maçonnerie, peinture…).

– Des sorties scolaires à but pédagogique sont organisées et permettent aux collégiens et lycéens de les aider dans leur orientation professionnelle. La compétition devient alors un outil au service de la construction de parcours professionnels.

– La présence des acteurs de la vie économique et notamment des entreprises témoigne de leur volonté d’aider et de former les jeunes aux métiers en tension et aux métiers de demain.

– La compétition internationale et l’accueil de délégations étrangères favorisent le rayonnement de la France et de ses savoir-faire à l’étranger par les installations qui sont proposées et la qualité des candidats français.

Les Abilympics , de quoi s’agit-il ?

Créee en 2011, l’association Abilympics France, a pour principale vocation de développer la participation des personnes en situation de handicap dans toutes les compétitions de métiers en France et à l’International.

23 candidats âgés de 17 à 54 ans ont été accueillis pour cette 44e édition et ont concouru, seul ou en binôme, dans 14 métiers ; ils n’étaient que 9 lors de la précédente édition à Strasbourg.

51 métiers en compétition répartis en 8 pôles

– Métiers de l’Alimentation

– Métiers de l’Automobile

– Métiers du Bâtiment et des Travaux Publics

– Métiers de l’Industrie

– Métiers de la Maintenance

– Métiers des Nouvelles Technologies

– Métiers du Service

– Métiers du Végétal

Les médaillés, qui ont intégré l’équipe de France, vont pouvoir défendre le savoir- faire français lors des Euroskills et de la Worldskills Competition. Compétitions d’envergure européenne et internationale, elles sont organisées tous les deux ans. En octobre 2017, la WorldSkills Competition sera organisée par les Emirats Arabe Unis à Abu Dhabi où 34 métiers seront présentés en compétition par l’Equipe de France des Métiers 2017. L’année suivante, les Euroskills auront lieu à Budapest.

Les partenaires de l’événement

Les Olympiades des Métiers, en plus d’être une compétition, permettent de mettre à l’honneur la région hôte mais aussi tous les partenaires nationaux et territoriaux. Entreprises, branches professionnelles, chambres consulaires, conseils régionaux s’associent et participent au nancement et à l’organisation de cet événement qui entraîne chaque année des retombées médiatiques importantes (visite guidée de parlementaires, candidats à l’élection présidentielle, membres du gouvernement, …).

Les CCI soutiennent les Olympiades des Métiers. CCI France est membre du conseil d’administration de WorldSkills France et participe, à ce titre aux décisions comme le choix des régions retenues pour organiser la compétition nationale. CCI France est également présent lors des commissions communication de WorldSkills France en contribuant à la mise en valeur des métiers et des partenaires.

Les CCI de France se mobilisent également pour cet événement. La CCI de la Région Nouvelle-Aquitaine, présente dans le Comité de Pilotage du projet, a participé pleinement à l’organisation des Olympiades 2017 (logistique, accueil, mise à disposition de personnels,…) et au dîner des partenaires.

Les Olympiades des Métiers sont également l’occasion de faire découvrir aux jeunes des métiers caractéristiques de la région hôte.

Cette année, 10 métiers en démonstration :

– Tapisserie
– Tonnellerie
– Boucherie charcuterie
– Maroquinerie
– Prothésiste dentaire
– Métier de la vigne et du vin
– Poissonnerie
– Elevage ovins
– Tourneur sur bois
– Métiers de la propreté

Le réseau des CCI : 23 médailles au palmarès de 2017 !

Médaille d’or :

– Cédric CLAUSS, métier Jardinier/paysagiste, Grand Est, TECOMAH

– Nathan COLETTE, métier Service en salle, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Ecole Hôtelière d’Avignon

– Claire DESLANDES, métier Aide à la personne, Normandie, IRSAP

– Kévin MASCLE-GIRARD, métier Tôlerie Carrosserie, Occitanie, CCI Sud Formation

– Charles PERINET, métier web design, Pays de la Loire, Ecole de design Nantes – Atlantique

Médaille d’argent :

– Zoé DUBOIS, métier Arts graphiques et pré-presse, Normandie, Les Gobelins

– Alexandre MICHEL, métier Administration des systèmes et des réseaux informatiques, Normandie, ESIEE PARIS

– Florent ROUSSEAU, métier Construction de routes et canalisation, Normandie, ETPN

Médaille de bronze :

– Benoit BAILAC, métier Mécanique véhicule industriel, Ile-de-France, Centre des formations industrielles

– Corentin ECHIVARD, métier Arts graphiques et pré-presse, Ile-de-France, Les Gobelins

– François EUSTACE, métier Cuisine, Normandie, Groupe FIM

– Arnaud GERDIL, métier Tôlerie Carrosserie, Ile-de-France, Centre des formations industrielles

– Alexandre GUITARD, métier Cycles et Motocycles, Bourgogne-Franche-Comté, Centre de formation automobile

– Yves MANSAN-AMARO, métier Réfrigération technique, Ile-de-France, Centre des formations industrielles

– Quentin MASSON, métier Technologie automobile, Hauts-de-France, CFA de la CCI Oise

Médaille d’excellence :

– Antoine BOIS, métier Mécanique véhicule industriel, Pays de la Loire, CFA CCI 72 – LE MANS

– Maud COURDAVAULT, métier Service en salle, Bourgogne-Franche-Comté, CIFA Jean Lameloise

– Alexis DUBOIS, métier Ebénisterie, Auvergne-Rhône-Alpes, IFP43

– Elisa LERICHE, métier Cuisine, Provence-Alpes-Côte d’Azur, CFA de la CCI de Vaucluse

– Anais LIENHART, métier Soins esthétiques, Grand Est, CFA Marcel Rudlo

– Arnaud MARANDET, métier Tôlerie Carrosserie, Bourgogne-Franche-Comté, Centre de formation automobile

– Antoine RABAROT, métier Imprimerie, Ile-de-France, Les Gobelins

Médaille d’or pour les métiers en démonstration :

– Etienne FOSSEY, métier Poissonnerie, Normandie, ICEP CFA

Implication du réseau des CFA de CCI

Les CFA des CCI participent à la formation et soutiennent les apprentis qui souhaitent se lancer dans une telle aventure.

CCI France, dans le cadre des Olympiades des Métiers 2017, a organisé un séminaire regroupant le groupe de travail des directeurs de CFA. Ce groupe, composé d’un référent par région a, exceptionnellement, été élargi pour l’occasion. Les directeurs de CFA de la Nouvelle Aquitaine ont également pu prendre part au séminaire. En plus d’une visite guidée de la compétition , les directeurs de CFA ont visité l’ICFA de la CCI de Bordeaux avant de discuter, échanger et débattre sur la feuille de route des 5 prochaines années.

 

Les prochaines Olympiades des Métiers

Les 45e Olympiades des métiers se tiendront au Parc des expositions et au Zénith de Caen en novembre 2018. Pendant les trois jours de compétition, près de huit cents candidats venus des différentes régions de France, vont pouvoir s’affronter et démontrer leur savoir-faire.