Ce mardi 7 novembre, la commission européenne a remis le prix de la Capitale de l’innovation 2017 à la maire de Paris, Anne Hidalgo, à l’occasion du 9ème Web Summit organisé à Lisbonne au Portugal. Cette distinction vise à récompenser la ville la plus innovante et attractive sur le plan économique en Europe.

Lancé en 2009, le Web Summit est la référence en Europe concernant internet et les entreprises du numérique. Tous les deux ans, la commission européenne remet le «European Capital of Innovation Award», prix qui distingue la ville la plus innovante dans le digital.

Le Web Summit a choisi de récompenser les efforts de Paris pour se projeter dans l’avenir

Pour sa 9ème édition, du 6 au 9 novembre 2017, le Web Summit s’est posé à Lisbonne, la capitale portugaise. Anne Hidalgo, la maire de Paris a reçu le prix qui récompense la ville lumière en tant que Capitale de l’innovation et de l’attractivité économique.

L’ European Capital of Innovation Award s’accompagne d’un chèque d’un million d’euros qui permettra le financement de nouveaux projets qui promouvront plus encore l’avant-gardisme de la capitale française, et dont tireront profit les parisiens.

Parmi les 32 candidates, Paris a remporté les faveurs de la commission européenne

Anne Hidalgo a tenu à rendre hommage aux «acteurs de notre territoire, qui redoublent de créativité et participent à la renommée internationale de notre ville: les entrepreneurs, les salariés des startups comme des grandes entreprises, les chercheurs et ingénieurs, ou encore le secteur associatif.»

Le jury estime que «Paris utilise les outils numériques pour produire en ville et produire pour la ville» ce qui a amené une dynamique nouvelle à la capitale française en tant que «Fab City». Paris accueillera d’ailleurs en ce sens le «Fab City Summit» en juillet 2018. Ce sommet international a pour vocation à rassembler des professionnels et experts du monde entier oeuvrant dans des domaines tels que l’urbanisme, l’architecture, la fabrication numérique, l’industrie 4.0, l’économie circulaire ou encore la mobilité douce.

Près de 10.000 emplois créés depuis 2014 grâce aux nouvelles technologies

Paris peut se targuer d’avoir à ce jour, 60 incubateurs dont la prestigieuse Station F de Xavier Niel, 30 «Fab Labs» dédiés à la fabrication numérique, ou encore 80 espaces de co-working. Plus de 10.000 emplois ont ainsi été créés depuis la prise de fonction d’Anne Hidalgo en 2014.

Paris atteint des sommets dans les classements internationaux, déjà classée 3ème métropole en terme de capitale intellectuelle et innovation (dans le classement Cities of Opportunities 2016), 3ème ville la plus accueillante pour les investisseurs étrangers (dans le classement Présence 2015 et son attractivité a augmenté depuis le vote du Brexit), Paris est aussi classée 3ème ville au monde qui présente le plus d’avenir économique (selon le classement Global Cities 2017).

Pour profiter de cette nouvelle manne financière, la ville a donc ouvert depuis deux ans 2.500 places supplémentaires pour former les jeunes sans qualification et les chômeurs aux métiers du numérique. Chaque année 25.000 élèves d’écoles primaires sont aussi initiés au numérique sous forme d’ateliers périscolaires.