Ralf Wallau, participant au programme WCM: « L’exemple japonais m’a donné des idées »

23

comei_dec09

Commerce International : Pourquoi vous êtes-vous inscrit au programme WCM ?

 

Ralf Wallau: « En 2008, un de mes collègues a suivi ce programme et en est revenu enchanté. Comme nous mettons en place dans nos usines, depuis trois ans, un système de lean production*, il m’a semblé intéressant de me pencher sur l’exemple des entreprises japonaises, qui font office de références au niveau mondial. »

 

Comment ce programme s’est-il déroulé ?

 

Ralf Wallau: « Tous les participants se sont rencontrés en Europe avant le départ, ce qui nous a permis de mieux nous connaître. Une fois sur place, nous avons visité quatre entreprises, dont une usine Toyota, et assisté à deux cours théoriques sur le lean production. À la fin du programme, nous avons pu, entre participants, discuter de ce que nous voulions mettre en place dans nos entreprises respectives. Et nous continuons à le faire depuis notre retour. »

 

Que vous a apporté le programme WCM ?

 

Ralf Wallau: « C’était la première fois que j’étais en contact avec des Japonais ; nous avons beaucoup de choses à apprendre de leur culture. Surtout, j’ai pu concrètement voir comment les programmes de lean production étaient mis en œuvre. Parfois, nous raisonnons de manière trop théorique en Europe ; les Japonais, eux, identifient le problème et trouvent un moyen d’adapter une méthode donnée. Ils se posent la question essentielle – Comment peut-on faire pour fluidifier les choses ? –, et ils y apportent une réponse technique simple. Cela m’a donné des idées sur la manière dont je pourrais appliquer le lean production dans nos usines en Allemagne et en République tchèque. Car on ne peut pas copier un système de lean production ; ce n’est pas qu’une boîte à outils. Il s’agit plutôt d’une manière de penser ; il faut donc construire son propre système, ce qui demande de la réflexion et du temps. »

 

* Le « lean production », ou « fabrication sans gras », est une méthode d’organisation développée par Toyota puis mise en place dans les usines du secteur automobile. Elle repose sur deux concepts principaux – le Just In Time et le jidoka –, et est également connue sous le nom de « Toyota Production System ».