Recom Sillia, fournisseur de panneaux solaires et leader sur le marché français, a pour mission d’accroître la demande de plus en plus forte concernant l’énergie solaire en Europe et à l’international. Rencontre avec Sarah Bellal, responsable du développement commercial de Recom Sillia.

L’entreprise créée en 2007 par les frères Hamlet et Laert Tunyan a comme ambition de devenir le leader sur le marché européen, puis mondial, dans la transition énergétique, afin de fournir des produits et services de haute qualité pour répondre de manière efficace à une demande en pleine croissance.

Recom Sillia, elle-même alimentée avec une source d’énergie propre, participe au respect de l’écologie en réduisant son empreinte carbone. En effet, le gouvernement a pris des mesures sur la mobilisation pour accélérer le déploiement de l’énergie solaire. Ce projet, connu sous le nom de «démarche place au Soleil», fut lancée par Sébastien Lecornu, secrétaire d’État de la Transition écologique et solidaire.

Les avantages à utiliser l’énergie solaire sont nombreux : le particulier ou l’entrepreneur voit sa facture d’électricité diminuer fortement sur l’année ; c’est un investissement à long terme sur cinq ans pour une durée de 25 à 30 ans ; de plus les conditions au niveau qualité de service sont les mêmes par rapport à l’intensité de l’électricité et l’énergie utilisée est plus propre. Cela veut dire que l’on évite de polluer la planète, puisque le consommateur utilise une énergie renouvelable. Une conscience écologique de la population française est en éveil, ce qui engendre une forte croissance de la demande de panneaux solaires au niveau de la production locale.

«La Société Recom Sillia produit des panneaux solaires uniquement made in France» indique Sarah Bellal, responsable du développement commercial de l’entreprise. «Ces panneaux sont de qualité supérieure, incluent un service rapide, et fournissent principalement le marché français. Cela permet de réduire les coûts.» Néanmoins, l’entreprise reste ouverte au commerce extérieur qui s’étend petit à petit vers l’Afrique du Nord, en Algérie ou en Tunisie. Cependant, la France semble très en retard si on la compare à d’autres pays européens comme l’Allemagne, où, sur la part totale des sources d’énergies, 85% sont des sources propres. En France, seulement 1,1% de la fourniture d’électricité provient du solaire.

Une industrie en plein essor

L’objectif de Recom Sillia serait d’alimenter la population mondiale en énergie solaire pour aller vers une énergie plus propre, plus sûre et plus rentable. «Pour ce faire, dans un premier temps, augmenter cette part de 1% à 5% serait déjà un gros succès. Le mieux serait donc d’investir dans l’optimisation des procédés de fabrication, l’amélioration de la qualité des produits ainsi que leur efficacité, tout en réduisant les coûts de production. Cela entraînerait un besoin d’embauche avec plus d’emplois et de créations d’entreprises pour répondre aux demandes en forte croissance» explique Sarah Bellal.

«Recom Sillia investit également dans la recherche et le développement en continu. Les technologies actuelles atteignent tout doucement leurs pics de performance, c’est pour ça qu’il devient nécessaire et essentiel d’investir dans la recherche de nouvelles techniques, raison pour laquelle nous travaillons sur l’hétérojonction (HJT), entre autres. Nous pourrons ainsi atteindre un rendement énergétique jusqu’à 30% de plus comparé à une référence mono faciale standard, avec la même énergie solaire installée. Actuellement, l’industrie est plus accessible qu’auparavant. Par exemple, un particulier parvient à être en autoconsommation en obtenant des panneaux solaires sur son toit ou une petite entreprise peut développer de petits projets et revendre l’électricité» selon Sarah Bellal.

Le marché se démocratise de plus en plus, notamment grâce aux leviers que l’État a mis en place pour les particuliers, au-travers d’une réduction d’impôts ou de subventions. Ce qui occasionne l’émergence de projets solaires en masse. Par ailleurs, les développeurs de projet à grande échelle sont les plus intéressés. Près de 49 000 panneaux solaires ont déjà été fabriqués par la société pour le client CNR, par exemple. Mais pour Recom Sillia, aider les plus petites entreprises, cela reste un challenge plus excitant. Les mentalités changent et l’écologie n’est plus un vain mot mais une réalité de tous les jours. Comme le dit Sarah Bellal, «Si chacun fait sa part, le voisin suivra…».

Chiffres clés :

  • 6 nouveaux emplois avant fin 2019 et une centaine les deux prochaines années
  • Top PV Brand d’EUPD research/ prix du meilleur module en France pour 2018
  • Chiffre d’affaires de 90 millions d’euros
  • Un effectif de 210 employés
  • Une maison mère basée en Allemagne, 8 branches dans 8 pays
  • 3 usines en Europe, dont une en Italie et une en France, acquise en 2017

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :     RECOM SILLIA