Sunseanior livrera une nouvelle résidence touristique à Djerba au premier trimestre 2012

15
Tout plaquer pour partir vivre au soleil… Sunseanior propose de venir s’installer dans une belle résidence-service touristique de grand luxe qui permet justement de vivre ce rêve. Mieux vaut se dépêcher, il n’y aura pas de place pour tout le monde. Explications.

ImmoTouristique_JuilletAoût2010

La sensible baisse de pouvoir d’achat des ménages, notamment dans les pays européens, est une des conséquences les plus désastreuses de la crise économique. Le logement constituant souvent le premier poste de dépense de ces ménages, il devient de plus en plus compliqué de trouver un appartement à prix raisonnable dans ces pays, sans oublier le coût de la vie et l’imposition, qui y sont devenus considérables. C’est en partant de ce constat qu’est née, il y a deux ans, Sunseanior. Basée à Carthage (Tunisie), cette entreprise de promotion immobilière livrera dès le premier trimestre 2012 une splendide résidence touristique dans l’île de Djerba, avec des appartements allant du deux pièces (24 lots) au penthouse ou cinq pièces (2) en passant par le trois pièces (53). « Pour être exact, la résidence sera située à seulement 600 mètres de la plage et d’un des plus beaux hôtels de Tunisie, le Radisson Djerba avec lequel nous avons d’ores et déjà signé une convention de partenariat pour que nos clients puissent aussi bénéficier d’autres services de l’hôtel à des prix intéressants », précise Mounir Ghariani, 52 ans, promoteur de Sunseanior et gestionnaire de cliniques.

 

Réalisée par deux architectes (un Français et un Tunisien), la résidence tient compte des normes HQE (haute qualité environnementale) avec, pour chaque appartement de haut standing, des fenêtres à double vitrage, une climatisation centrale (chaud et froid), une isolation phonique et thermique, une pré-installation chauffage solaire… Dans tous les cas, il s’agit d’un habitat universel, valable donc pour tous les âges de la vie. C’est pourquoi on ne retrouve aucune prise électrique au sol et que les baignoires sont remplacées par des douches à l’italienne beaucoup plus pratiques. Outre ces caractéristiques, la résidence dans son ensemble offre au niveau des parties communes toute une gamme de services permettant de se faciliter la vie au quotidien. Haut de gamme oblige, les prestations proposées sont équivalentes à celles d’un hôtel 4 étoiles. Ainsi, la résidence compte-t-elle deux piscines – une extérieure et une intérieure chauffée –, de nombreuses activités ludiques et culturelles – apprentissage de linguistique, leçons d’informatique, cours de peinture… –, un restaurant avec possibilité de service de chambre, une salle de remise en forme, un spa avec plusieurs cabines de massage… À ces équipements s’ajoute un personnel chaleureux et disponible pour répondre aux besoins de la clientèle : un coach sportif (kinésithérapeute), un chauffeur pour venir chercher en voiture les résidents à l’aéroport ou les y emmener, une infirmière à demeure, ainsi qu’un médecin qui vient à la résidence au moins deux fois par semaine. Certes, de nombreuses personnes en Europe se montrent encore méfiantes vis-à-vis de la vente en état futur d’achèvement (VEFA).

 

Mais pour Mounir Ghariani, cette crainte n’a pas lieu d’être dans le cas de Sunseanior : « Les 5 % de réservation se font par l’intermédiaire d’un notaire français. Il est important de rappeler que nous sommes les seuls en Tunisie à utiliser cette procédure pour sécuriser nos clients. De plus, toutes les avances sont basées sur un compte séquestre en Tunisie. L’argent n’est donc pas disponible pour nous tant que les travaux ne sont pas terminés et, en cas de défaillance, les clients sont remboursés sur-le-champ. » Par ailleurs, tous les partenaires de Sunseanior ont été choisis eux aussi pour inspirer confiance ; on y trouve des noms prestigieux tels que Mazars pour l’étude financière, Publicis pour le plan médias, Bureau Veritas pour le contrôle qualité, Strategis pour la gestion de la résidence de tourisme… Enfin, la Tunisie octroie pour ces résidents un abattement fiscal de 80 % sur les revenus de retraite pour ceux qui y résident plus de six mois par an dans le pays, en d’autres termes, ils ne sont plus imposés que sur 20 % de leur revenu de retraite – il existe une convention de non double imposition entre la Tunisie et beaucoup de pays d’Europe, dont la France. La taxe d’habitation n’existe pas en Tunisie et la taxe foncière pour un appartement de trois pièces est d’environ 120 euros par an. Afin d’améliorer la rentabilité, les propriétaires des appartements peuvent proposer leurs biens à la location quand ceux-ci sont inoccupés. La demande locative sur Djerba étant très importante, une location toute l’année est assurée.

 

 

Plus d’informations sur www.sunseanior.com.