Tarifs : ce qui change pour les entreprises au 1er août

30

Baisse de la facture d’électricité

Les tarifs réglementés de l’électricité baissent de 1,5 % pour les professionnels ce premier août. Cette remise pour les entreprises sera effective pour les clients professionnels ayant souscrit un contrat pour une puissance égale ou inférieure à 36kVA. La décision n’émane pas du gouvernement, mais de la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Elle avait annoncé cette baisse le 13 juillet dernier afin de mieux refléter la baisse des prix du marché. Pour les 28 millions de particuliers abonnés, la baisse des tarifs sera de 0,5 %. Cependant, pas sûr que cette baisse fasse oublier le rattrapage annoncé le 17 juin dernier, à la suite d’une plainte de l’Anode (regroupement des concurrents d’EDF) et d’une décision du Conseil d’Etat. L’association reprochait au gouvernement le tarif trop bas fixé pour l’électricité. En moyenne, ce supplément atteindra 27 euros par abonné, uniquement pour les particuliers, sur un an et demi, soit une manne d’environ 756 millions d’euros au total.

Hausse des tarifs du gaz

Les tarifs réglementés du gaz vont augmenter de 2,1 % pour les consommateurs se chauffant au gaz, de 0,7 % pour ceux qui utilisent le gaz uniquement pour la cuisson et de 1,2 % pour ceux qui en ont un double usage. Pour le deuxième mois consécutif, ces tarifs augmenteront après celle de 0,4 % en juillet. Avant cette double augmentation, la dernière hausse remontait à septembre 2015. Depuis début 2015, les tarifs du gaz ont reculé de 17,1 % principalement en raison de la baisse du prix du pétrole.

Augmentation des tarifs des transports en Ile-de-France

Comme annoncé par Valérie Pécresse, présidente de la région, la hausse du tarif unique du pass Navigo s’élevera à 3 euros, passant de 70 à 73 euros. Le ticket de métro passera lui de 1,80 à 1,90 euros, et le carnet de dix tickets de métro de 14,10 à 14,50 euros. Selon le STIF (Syndicat des Transports d’Ile-de-France), cette augmentation servira à acquérir ou à rénover 708 trains d’ici 2021, avec en priorité les lignes B, E et D des RER et J, L et N des transiliens. Elle permettra aussi de renforcer la sécurité dans les bus et les gares routières.

Du changement dans l’immobilier

Comme tous les ans depuis 2012, un décret d’une durée d’un an entrera en vigueur pour limiter la hausse des loyers à la relocation. Le loyer d’un nouveau locataire ne peut pas dépasser celui du précèdent locataire, sauf exceptions. Ce décret s’applique à toutes les locations vides et meublées, situées dans les “zones tendues”, c’est-à-dire dans les zones de “plus de 50 000 habitants, où il existe un déséquilibre marqué entre l’offre et la demande de logements”.

Dans le même temps, la rémunération des Plans Epargne Logement (PEL) diminuera. A partir de ce premier août, les nouveaux PEL ouverts verront leur taux brut tomber à 1 % au lieu de 1,5 %, suivant ainsi les taux de l’immobilier, au plus bas.

Taxe supplémentaire pour AirBnB

Ce premier août est la date d’entrée en vigueur de la taxe séjour appliquée aux utilisateurs d’AirBnb dans plusieurs villes de France. En plus de Paris, déjà concerné, s’ajoutent : Ajaccio, Annecy, Antibes, Avignon, Biarritz, Bordeaux, Cannes, La Rochelle, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Saint-Malo, Strasbourg et Toulouse.

 

commerce international, actu-cci.com.