Toma Intérim : l’agence d’Intérim qui monte

2820

Un marché résistant à la crise

 

En France, le marché de l’intérim est actif et traverse sereinement les périodes de crise. Il y a aujourd’hui environ 1 500 enseignes d’intérim et 6 500 agences parmi lesquelles trois communément dénommées « les majors » : Manpower, Adecco et Randstad. Après des croissances comprises entre 5 et 7% depuis le début de l’année, le nombre d’intérimaires en mission croît de 4,7% en mai. Cette légère décélération doit être interprétée avec prudence : les tendances au mois de mai sont perturbées par un nombre important de jours fériés. En outre malgré un effet de base défavorable (après 1,8% en avril 2015, mai 2015 avait connu une accélération de 4,3%), la croissance s’inscrit en mai 2016 dans une dynamique confirmée. (Source Baromètre Prism’Emploi mai 2016).

 

Proximité et relation humaine

 

Toma Intérim fonctionne sur des valeurs clés. Les agences sont organisées de manière à privilégier la proximité avec les clients et les intérimaires. Chez Toma Intérim, les fonctions périphériques sont oprimisées. Au démarrage, l’agence comprenait deux binômes de consultants. Au bout de 12 à 18 mois, l’équipe s’étoffe d’un troisième consultant qui renforce l’activité commerciale. La structure idéale d’une agence Toma Intérim est de trois personnes. Grâce à cette optimisation du personnel permanent, le seuil de rentabilité d’une agence se situe entre 25 et 30 intérimaires. Ainsi, 100 000 € de chiffre d’affaires (CA) permettent d’obtenir 16 000 € de marge brute (CA – salaire chargé des intérimaires). L’autre force de Toma Intérim, c’est la relation humaine. Le consultant est le seul interlocuteur pour le client et l’intérimaire. Il commercialise ses missions, recrute et détache ses intérimaires, gère leurs paies, etc. Les consultants travaillent en binôme, chacun ayant sa spécialité (par exemple, l’un est spécialiste des métiers du bois et de l’électricité, et l’autre de la maçonnerie et de la peinture). Comme les consultants travaillent en open space, en cas d’absence de l’un, l’autre est suffisamment au courant de ses dossiers pour pouvoir en assurer le suivi. Cette organisation permet de garantir une bonne adéquation entre le besoin du client et le profil de l’intérimaire. Il n’y a pas de perte d’informations. Cela débouche sur des intérimaires plus fidèles que la moyenne du secteur (45 % de fidélité) et des clients satisfaits (70 % de récurrence).

 

Un fonctionnement spécifique

 

Chaque client a un interlocuteur unique. Il accompagne le client dans toutes ses démarches (analyse du besoin du client, le recrutement, la mise à disposition du personnel, la validation des relevés d’heures, l’établissement de la déclaration préalable d’embauche, la réalisation du contrat et de la facture, etc…). Par ailleurs, Toma Intérim s’engage à identifier précisément les besoins du client afin d’apporter une qualité optimale dans la prestation (définition précise des postes, visites sur site, présence aux entretiens, etc…). Toma Intérim accompagne toujours l’intérimaire lors de la première délégation dans l’entreprise. Le consultant Toma Intérim contacte systématiquement le client lors de la première journée de délégation afin de valider la bonne intégration de l’intérimaire. Pour gérer la partie contractuelle et définir avec le client ses nouveaux besoins, un contact hebdomadaire est réalisé à l’initiative du consultant. Enfin, afin de gagner en réactivité et en efficacité, la gestion administrative est totalement réalisée en agence : DPAE, contrat, fiche de paie, facture, avoir, déclaration d’accident de travail, etc.

 

Devenir franchisé TOMA Intérim

 

Toma Intérim aide ses franchisés à obtenir la caution financière (indispensable pour exercer dans la profession d’agence d’emploi) et les accompagne pour toutes les démarches administratives et financières, le montage de la société et du business plan, la recherche et l’aménagement du local. Grâce aux partenaires bancaires de Toma Intérim, les franchisés bénéficient de conditions avantageuses dignes d’un grand groupe : lignes d’escomptes, facilité de caisse, frais de fonctionnement, etc. Au moment du lancement de l’agence, l’équipe du franchiseur est présente et aide les franchisés à bien démarrer leur activité : inauguration, opération commerciale « puissance 10 », accompagnement pour les premières paies et factures, visites commerciales en binômes chez les prospects du franchisé, etc.

 

La formation Toma Intérim s’appuie sur le manuel opératoire, la bible de l’activité. L’apprentissage des process et leur mise en application en immersion dans différentes agences rythment les 5 semaines. À l’issue de son parcours de formation, le franchisé dispose de tous les outils pour gérer en toute autonomie son activité : développement commercial, recrutement, délégation, paie et facturation de la prestation. Le plan de formation intègre également une partie juridique et réglementaire, communication, organisation, etc. Ensuite, un catalogue de formation à la carte est à la disposition du franchisé et de son équipe pour améliorer la rentabilité et l’efficacité du centre de profit.

 

Une équipe de professionnels forme, accompagne les franchisés TOMA Intérim sur le terrain, dans leur agence, dans le traitement des paies, etc… Virginie Torres et Michael Marrel veillent aux bonnes pratiques et apportent leur savoir-faire afin que chaque franchisé réussisse. Une rencontre annuelle avec tous les franchisés est organisée par le franchiseur afin de favoriser l’esprit réseau. L’occasion de faire un point sur l’évolution du réseau, de rencontrer d’autres membres, d’échanger sur les difficultés et réussites de chacun. Enfin, Toma Intérim s’entoure de professionnels afin de proposer des outils de communication nationale et locale performants pour accompagner ses franchisés dans leur développement.

 

Plus d’informations sur Toma Intérim au 04 77 400 945 ou sur www.toma-interim.com.

commerce international, actu-cci.com.