Tour d’horizon des compétences régionales

15

 

Ce week-end, aux élections régionales, Pays de la Loire, Normandie, Nord-Pas de Calais, Picardie, Ile-de-France, Alsace Champagne-Ardennes, Lorraine, Auvergne, Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur ont voté majoritairement pour la liste d’Union de la Droite.

 

De leur côté, Bretagne, Bourgogne Franche-Comté, Centre Val-de-Loire, Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes, Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées ont préféré une prise en charge majoritaire de la liste d’Union de la Gauche. Seule la Corse sera dirigée par une liste régionaliste. 

 

 

Accompagner l’implantation de nouvelles entreprises

 

 

A partir du 1er janvier 2016,  en application de la loi 2015-29 du 16 janvier 2015, la France sera organisée en 13 régions crées à partir des 22 anciennes, dont certaines ont fusionné, sans modification des départements qui les composent.

 

Les régions sont en charge d’accompagner l’implantation de nouvelles entreprises et le développement des zones d’activités.

 

Elles sont les seules entités à pouvoir leur accorder des aides directes : des aides financières mais également la définition avec elles des orientations stratégiques.

 

Leurs compétences sont élargies désormais en matière de transport : en plus des TER, elles ont a leur charge les transport collectifs routiers en dehors des villes, notamment des élèves dès 2017.

 

Elles assurent l’exploitation des ports et des aéroports.

 

Les conseils régionaux conservent la gestion des lycées publics, leur construction, leur entretien et leur fonctionnement. Ils sont en charge de l’embauche du personnel non-enseignant.

 

Les régions sont responsables de la formation et de l’apprentissage professionnel des jeunes, des demandeurs d’emploi et des personnes en reconversion.

 

Au niveau culturel, les régions gèrent les FRAC (fonds régionaux d’art contemporain), les musées régionaux, les bibliothèques et les archives régionales.

 

 

(*) Pendant les six prochaines années, les listes éliminées au premier tour ou qui se sont retirées avant le second, ne seront représentées par aucun conseiller régional.

 

 

commerce international, actu-cci.com