Zoom sur Bibby Factor France, spécialiste du recouvrement de créances des PME

72

Bibby Factor_sept07

L’internationalisation du business s’accélère à l’évidence. Force est de constater qu’elle ne touche plus seulement aujourd’hui les grands groupes multinationaux. Comme les stars des marchés boursiers, les PME s’ouvrent désormais elles aussi volontiers aux marchés internationaux. Elles achètent et vendent des biens et services partout dans le monde.« Elles n’hésitent plus à parcourir la planète pour, d’un côté, trouver des solutions industrielles qui leur permettent de produire dans les meilleures conditions possibles, et de l’autre, vendre leur marchandise ou leur savoir faire là où les marchés sont porteurs, c’est-à-dire bien au-delà de leur marché domestique », explique François Rossignol, directeur général de Bibby Factor France, une entreprise spécialisée dans le financement de fonds de roulement des entreprises. Cette ouverture internationale des PME créée de nouvelles problématiques pour bon nombre d’entre elles, et notamment en ce qui concerne le recouvrement de leurs créances, mais également la sécurisation de leurs paiements à l’égard de leurs fournisseurs étrangers.

 

Si, dans ce domaine, les solutions sont multiples pour les grandes entreprises, elles sont en revanche plus rares pour les PME. Et lorsqu’elles existent, elles se révèlent souvent limitées, voire mal adaptées à leur surface financière qu’on sait étroite. Car les méthodes traditionnelles d’évaluation des risques de financement s’appuient en effet principalement sur la situation bilancielle des entreprises. Résultat : « Un certain nombre de PME disposent d’une idée porteuse, de la capacité technique à la mettre en œuvre, d’un marché et parfois même de bons de commande déjà signés, mais leurs projets sont bloqués faute de pouvoir obtenir les lignes de crédit suffisantes qui leur permettraient de les réaliser », note François Rossignol. D’origine britannique, mais présente en France depuis quelques années, Bibby Factor France a développé des solutions plus en phase avec la réalité des choses et propose d’apporter son soutien aux PME dans leurs activités exportatrices comme importatrices. La société s’intéresse ainsi avant tout à la logique industrielle et commerciale de leurs clients. « Sans en renier l’importance, nous ne prenons jamais comme critère essentiel le niveau des fonds propres d’une société. Nous nous arrêtons sur la pertinence de son projet », explique François Rossignol, qui précise s’intéresser en priorité aux entreprises dont le chiffre d’affaires peut s’élever jusqu’à 15 à 20 millions d’euros. Parallèlement, Bibby Factor France développe aussi depuis deux ans un service d’affacturage.

 

Il se différencie de la concurrence par un modèle de fonctionnement faisant la part belle à la proximité. Actuellement présente sur Lyon, la société entend bien accentuer sa présence sur toutes les régions dynamiques du pays, suivant ainsi le modèle de fonctionnement décentralisée déjà mis en place au Royaume-Uni. « Cette architecture nous permet de gagner en efficacité, et donc en qualité de service », affirme François Rossignol. Sa forte présence un peu partout dans le monde, notamment en Amérique du Nord, en Inde, en Australie et en Europe de l’Est, permet à la société de compter sur l’appui de ses filiales locales, auxquelles elle peut déléguer le recouvrement des créances de ses clients, et surtout d’assurer un niveau de services incomparable.