Zoom sur la société de portage salarial Himalaya Conseil

148

Créée en 2006, Himalaya Conseil, spécialisée dans le portage salarial, affiche en 2010 un chiffre d’affaires de plus de 3,4 millions d’euros. « Le marché du portage salarial va sans doute continuer à progresser. C’est un statut d’avenir, comme en atteste l’évolution favorable de la réglementation dans ce domaine », explique Sébastien Bareau, directeur du développement de l’entreprise. Depuis juin 2010, ce secteur a pris une dimension supplémentaire avec la signature d’un accord interprofessionnel pour la création, dans le code du travail, d’une branche sur le portage salarial. Une avancée ouvrant le champ au portage pour les travailleurs cadres et les prestations intellectuelles au sens large. C’est aussi un moyen d’améliorer l’accès à l’emploi des seniors. « Lorsqu’ils exercent pour leur propre compte, ils sont vus avant tout comme des profils expérimentés dont les services sont très convoités », dit Sébastien Bareau.

 

Le portage salarial s’adresse également aux jeunes diplômés désireux de créer une structure. « Bon nombre d’entre eux recourent à cette solution pour tester une activité pendant un certain temps avant de se lancer dans la création d’entreprise. Le fait d’être dégagé de toute contrainte comptable ou administrative leur permet alors de se concentrer à plein-temps à la recherche de clients et au développement de leur offre », souligne Eva Courchel, directrice générale de la société. « Ils évitent par exemple la gestion de TVA ou les provisions à faire en vue du paiement ultérieur des charges. Nous proposons un statut de salarié à part entière, ce qui implique un droit complet et automatique à tous les aspects de la protection sociale. D’autres facilités découlent de cette sécurité comme l’obtention simplifiée d’un crédit pour l’achat d’un bien immobilier. » Pour l’entreprise utilisatrice de ce statut, les avantages sont également de taille. Outre l’absence de gestion d’un contrat de travail, la société bénéficie d’un savoir-faire qu’elle n’a pas forcément en interne et d’une expertise indépendante par rapport aux enjeux internes. Himalaya Conseil est plus particulièrement positionnée sur deux domaines. Les activités de conseil relatives aux aspects organisationnels (gestion informatique, management, conduite de projets…) occupent une grande partie de ses consultants.

 

Elles portent sur des notions de stratégies d’entreprise ou de réduction des coûts et débouchent souvent sur des formations. Le second domaine de prédilection d’Himalaya Conseil est le conseil en gestion de patrimoine. « Ce positionnement fait de notre société une organisation atypique, car cette profession est semi-réglementée. Nous sommes la seule structure en France à porter des consultants en gestion de patrimoine. À ce titre, nous répondons à une réglementation et des exigences strictes », poursuit Eva Courchel. L’entreprise est détentrice de la carte de transaction immobilière et est intermédiaire en opérations bancaires. Elle dépend de l’ACP (Autorité de contrôle prudentiel), de l’Orias (Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance), pour toutes les activités relatives à l’assurance-vie, et de l’AMF (Autorité des marchés financiers) pour les travaux liés au démarchage bancaire et financier. Pour répondre aux attentes de ses clients, l’entreprise organise notamment des réunions où les consultants peuvent se rencontrer. « Ces rendez-vous servent à échanger et à valoriser les expériences et les parcours de chacun. Ils ont le sentiment d’appartenir à un groupe, car ils savent que l’équipe qui les entoure est présente pour les guider et les accompagner dans leurs écueils au quotidien », estime Julia Courchel, directrice clientèle de la société. La conformité aux règles en vigueur constitue un atout fort pour la société.

 

« Pour les activités financières, nos plus grands donneurs d’ordres sont des promoteurs français très connus. Ils nous transmettent des consultants, car ils sont certains que nous sommes en phase avec les réglementations », ajoute Eva Courchel. La capacité à donner des garanties fait bénéficier Himalaya Conseil d’une excellente réputation. La fiabilité et la confiance à l’égard du groupe ont attiré des expertises très variées comme celle d’un consultant pour des entreprises de presse travaillant sur support numérique, spécialisé dans l’organisation et la conception de plates-formes proposées à l’audience. D’autres experts fournissent, par exemple, des services d’audit auprès de fabricants de dispositifs médicaux en Europe. À l’avenir, « nous souhaitons rester leader sur la partie consacrée à la gestion de patrimoine et nous développer davantage sur le conseil en général », confie Eva Courchel. Mais au-delà des objectifs de croissance, la directrice souhaite surtout « conserver les valeurs de fiabilité et d’accompagnement qui font la marque Himalaya Conseil ».