Zoom sur le promoteur immobilier français Maisons de Biarritz

17
Spécialisé dans la création de résidences de tourisme qu’il commercialise auprès d’investisseurs tant français qu’étrangers, le promoteur immobilier Maisons de Biarritz se charge également de leur exploitation.

Maisons de Biarritz n’est pas un promoteur immobilier comme les autres. La société présidée par Michel Dupey s’est, en effet, spécialisée dès l’origine sur la résidence de tourisme. Et encore, pas n’importe laquelle. Prenant le contre-pied de bien de ses concurrents, elle ne construit que des résidences de luxe, des résidences hyper-sécurisées qui comprennent hôtellerie, para-hôtellerie, résidences secondaires, le tout sur des sites de rêve équipés de spas, de piscines privatives et à proximité immédiate d’un parcours de golf. Depuis sa création il y a dix ans, la société a construit environ 4 000 lits à travers la France, dont le fameux Domaine du Golf de Moliets, dans les Landes, sa première réalisation, et surtout le magnifique Domaine de Fayence dans le département du Var, considéré comme l’une des trois plus belles résidences de tourisme du pays.

 

« Nous sommes particulièrement fiers de cette réalisation. C’est un domaine qui, par sa conception, ressemble à un véritable village provençal, avec ses vraies maisons de village, ses rues piétonnes, ses fontaines… Un charme fou, qui donne à l’endroit une ambiance unique », estime Thierry Navarre, directeur général de la société. Ces résidences sont destinées à des investisseurs français qui, fortement imposés, se montrent soucieux – grâce aux montages auxquels il est possible de recourir en toute légalité – d’alléger la pression fiscale qui pèse, à la fois, sur leur patrimoine et sur leurs revenus. Mais ils sont également commercialisés auprès de riches investisseurs étrangers. « Depuis la création de la société, nous avons estimé que le marché français était vulnérable puisqu’il repose essentiellement sur des dispositifs fiscaux qui peuvent être remis en cause du jour au lendemain, comme l’actualité du printemps nous en a apporté la preuve. Nous nous sommes donc intéressés depuis longtemps au marché inter-national des gens aisés, désireux d’investir dans l’immobilier français dont les perspectives sont fondamentalement dégagé », affirme Thierry Navarre. Cette clientèle est essentiellement composée de Britanniques amateurs de golf et qui cherchent à profiter du soleil tout en préservant leur confort et leur sécurité.

 

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Maisons de Biarritz qui, par son nom, peut difficilement cacher ses origines biarrotes, capitale française du rugby, s’est appropriée pour quatre ans l’image de Sébastien Chabal aussi connu des deux côtés du Channel depuis qu’il joue à Sale, le club de Manchester. « Nous bénéficions ainsi de sa double notoriété pour véhiculer les valeurs qui sont les nôtres », insiste Thierry Navarre. Depuis 2003, Maisons de Biarritz se charge elle-même d’exploiter ses domaines à travers sa filiale spécialisée MDM Exclusive Resort. Une option stratégique que les promoteurs de résidence de tourisme ne sont pas si nombreux à suivre compte tenu des investissements qu’elle nécessite. Mais pour la société biarrote, il s’agit de sécuriser les montages financiers de ses clients investisseurs. Elle a donc investi deux millions d’euros dans une plate-forme de réservation aujourd’hui en contact avec plus d’une soixantaine de tour-opérateurs à travers le monde et dans un site Internet de vente directe.