Zoom sur l’enseigne Hypromat

27
Éléphant Bleu, l’enseigne de lavage automobile bien connu en France et en Europe poursuit son développement sur un marché porteur. Elle ouvre entre 50 et 60 nouvelles stations chaque année qu’elle exploite en propre ou en franchise.

Hypromat_nov06

Voilà près de 20 ans que la société Hypromat développe sous l’enseigne Éléphant Bleu, son concept de lavage haute pression pour les voitures. Un système apprécié des automobilistes puisqu’il permet d’éviter tout contact avec la carrosserie. « Notre concept est simple. Il repose sur une tripe action : lavage au savon et à l’eau chaude adoucie, premier rinçage à l’eau dure puis second à l’eau déminéralisée », explique Patrick Mary, directeur du développement de la société pour la zone France-Benelux. Hypromat exploite sa marque à travers un réseau de stations qu’elle détient en propre et à travers un réseau de franchisés.

 

Elle se targue ainsi de disposer de 830 stations à travers l’Europe dont 530 rien qu’en France avec une cinquantaine de centres détenus en propre. Éléphant bleu est présent également dans la péninsule Ibérique, en Italie, en Suisse, en Allemagne et au Benelux, au Maroc et le sera peut-être même prochainement en Tchéquie et en Pologne où des projets sont actuellement à l’étude. Chaque année la société alsacienne installée à Hoerdt ouvre une bonne cinquantaine de points de vente supplémentaires dont la moitié en France. Et son expansion n’est pas finie. « Nous avons fait un calcul théorique qui montre que 50 % de nos compatriotes lavent encore leur voiture à domicile… », lance Patrick Mary conscient de bénéficier d’un marché encore largement porteur. D’autant plus que le rouleau de lavage ne cesse de perdre du terrain face à la haute pression.

 

Une franchise assimilée à un produit financier
L’enseigne Éléphant Bleu dont le chiffre d’affaires global s’élève à 118 millions d’euros développe son activité à travers deux axes : la création de points de vente nouveaux et le rachat de centres concurrents transformés ensuite à son image. Ses franchisés sont pour la plupart des personnes pour qui elle constitue une activité secondaire : garagistes, chefs d’entreprises, professions libérales. « Notre franchise est souvent assimilée à un produit financier », note Patrick Mary. L’investissement moyen pour la création d’un nouveau centre s’élève à 300 000 euros environ. Un apport personnel représentant le tiers de cette somme est nécessaire pour financer les travaux d’aménagement. « Le solde est financé par crédit-bail », explique Patrick Mary.

 

La redevance due à Hypromat en vertu du contrat de franchise qui est signé pour une durée de 9 ans est forfaitaire et s’élève mensuellement à 110,93 euros par piste de lavage. « Ce qui représente environ 4 % du chiffre d’affaires, sachant que 50 % de cette redevance sont reversés au réseau sous forme de services communs tels que communication et publicités nationales… », précise Patrick Mary. Sans oublier que Hypromat consacre une partie de ses 40 millions d’euros de chiffres d’affaire à la recherche et développement pour laquelle elle emploie une dizaine de personnes dont la mission est de travailler à la fois sur les problèmes liés à la sécheresse en cherchant par exemple des solutions de recyclage des effluents du lavage et sur des questions d’automatisation. « Nous nous efforçons de tirer notre réseau de points de vente vers le haut pour préparer l’avenir et conserver notre avance », annonce Patrick Mary. Un gage de pérennité que les investisseurs apprécient.